Le fils d'Adrien danse

Créations
XC2020_Le fils d'Adrien danse_visuel RID

LES DIX COMMANDEMENTS 2020 — les solos 

fluide_large_1-1024x682.jpg

Fluide (2012)

0B0A3150-1024x683.jpg

P.artition B.lanche (2018)

nu_large_5-1024x568.jpg

NU (2008)

Bio

Force vive du milieu artistique de Québec, Harold Rhéaume a bâti depuis ses débuts au Groupe de la Place Royale en 1989 une œuvre prolifique, accessible et authentique. Cet instinctif, passionné de Fred Astaire propose une danse concrète et expressive d’une grande sensibilité. Une danse d’auteur, théâtrale et esthétique, qui charme tant à travers le Québec qu’au Canada, en France, en Belgique, en Écosse et aux États-Unis. Le directeur artistique et co-directeur général de la compagnie Le fils d’Adrien danse contribue grandement à l’avancement et à la promotion de la danse contemporaine dans la région de la Capitale-Nationale et bien au-delà.


Diplômé en danse de L’École de danse de Québec, il joint les rangs du prestigieux Groupe de la Place Royale à Ottawa où il apprendra son métier de chorégraphe tout en y interprétant le travail de plusieurs chorégraphes de renom. Après cinq années à Ottawa, il migre en 1994 vers Montréal pour y travailler à titre d’interprète et de chorégraphe. Il y dansera pendant sept ans les œuvres de Danièle Desnoyers, Louise Bédard, Hélène Blackburn, Estelle Clareton, Sarah Bild, Daniel Soulières et Isabelle Van Grimde.

Parallèlement à son métier d’interprète, il peaufine son propre langage chorégraphique à travers ses créations personnelles FATRAS, SES PROPRES AILES, HYBRIDE, TROÏKA, PICTURE SHOW 1 et 2, LES DIX COMMANDEMENTS et ÉPITAPHE, qui seront respectivement présentées à Tangente, L’Agora de la danse, Danse Cité et la Place des Arts.

En 2000, il revient vers sa ville natale pour y fonder sa compagnie Le fils d’Adrien danse. En 2003, celle-ci devient la compagnie résidente de La Rotonde, Centre chorégraphique contemporain de Québec. Partenaire de tous les instants, ils développeront ensemble de nombreux projets structurants pour la communauté de la danse à Québec dont celui de la Maison pour la danse qui verra le jour à l’automne 2016.

Démarche

La démarche d’Harold Rhéaume s’inscrit dans une quête d’absolu que rend sensible l’expérience artistique. Comme l’objet de sa création est intangible et fugitif, Harold Rhéaume l’ancre dans une recherche concrète et authentique qui le plonge au cœur de sa propre physicalité. Le toucher y tient une place très importante puisqu’il expose à cette présence irreprésentable que le corps abrite. Vecteur de sensibilité et de contagion, essentiel pour la survie et le développement du vivant, le toucher est indissociable de son écriture chorégraphique depuis ses débuts. 


Pour lui, chaque corps est porteur d’une trajectoire et d’un mystère à explorer. La relation aux interprètes est donc au cœur de son travail. Les processus d’imbrication, d’assemblage et d’architecture des corps qu’il utilise dans ses créations les incitent à être constamment dans l’accueil de l’autre et de cette étrangeté qui les habite.

Rétrospective : 20 ans de danse avec Le Fils d'Adrien

  • Facebook
FÔVE_DIFFUSION.png