Danser le sublime au MNBAQ

Le fils d'Adrien danse compose une œuvre chorégraphique inspirée des toiles de Turner.

Photo : Daphné Lehoux Traversy, images tirées du film


Après avoir dansé Giacometti et Miró, Harold Rhéaume et sa compagnie reviennent ce printemps au Musée national des beaux-arts du Québec en s'inspirant cette fois des toiles de maître de Joseph Mallord William Turner. Pour composer cette nouvelle œuvre chorégraphique, le chorégraphe et ses danseurs ont puisé dans une sélection tirée du catalogue de l'exposition Turner et le sublime.


De cette collaboration est née LUMINESCENCE, danser Turner, une œuvre cinématographique signée par la réalisatrice Nelly-Eve Rajotte, disponible gratuitement dès le 14 mai sur inscription à l'infolettre du MNBAQ.


Par la suite, la danse d'Harold Rhéaume s'inscrira dans un autre lieu du sublime : dès le 31 mai, la compagnie présentera son volet in situ des DIX COMMANDEMENTS au Monastère des Augustines, dans le cadre du Carrefour international de théâtre de Québec.


Deux rendez-vous à ne pas manquer en ce retour au spectacle vivant !


__


LUMINESCENCE, danser Turner

Œuvre cinématographique adaptée de la création chorégraphique d'Harold Rhéaume en collaboration avec les danseurs Nicholas Bellefleur, Jean-François Duke, Misheel Ganbold et Lydia Wagerer. Réalisée par Nelly-Eve Rajotte.

Dès le 14 mai sur inscription à l'infolettre du MNBAQ


LES DIX COMMANDEMENTS - volet in situ

Du 31 mai au 11 juin au Monastères des Augustine à Québec

Dans le cadre du Carrefour international de théâtre de Québec.